top of page

Thérapie par la danse et le mouvement

Qu'est-ce que la Danse / Mouvement Thérapie (DMT), et quels sont ses objectifs ?

La Danse / Mouvement Thérapie fait partie des thérapies créatives, avec l'Art-Thérapie et la Musicothérapie.

C’est un dialogue en mouvement à travers divers canaux sensoriels, qui priorise l’expression créative et non-verbale, et dans lequel la thérapeute se submerge dans l’expérience de l’autre, l’accueillant là où il.elle se trouve. La danse et le mouvement deviennent l’espace de jeu symbolique dans lequel prendra naissance la relation thérapeutique.

 

Elle a pour objectifs de favoriser l’intégration corps-esprit, la conscience de soi et de son corps dans le moment présent, et aide ainsi à promouvoir la santé, le bien-être et le développement personnel. Elle part du principe holistique que tout changement au niveau corporel peut provoquer des changements au niveau psychique et vice versa.

A qui la recommander  ?

A des personnes de tout âge, dans une démarche préventive, de recherche de bien-être, ou en réponse à des problématiques et disfonctionnements moteurs et psychiques (dépression, anxiété, manque de confiance en soi, difficultés d'intégration, déficit d'attention, hyperactivité, troubles du spectre autiste, psychopathologies variées, infirmité motrice cérébrale, etc.). La démarche étant principalement non-verbale, elle est idéale pour communiquer et exprimer des émotions, sensations ou sentiments parfois difficilement verbalisables.
Selon les cas, des séances individuelles ou groupales sont préconisées. Nul besoin de bases en danse, c’est le mouvement libre et authentique qui est préconisé, aussi infime qu’il puisse être.

Principaux bénéfices

- connecte la personne avec son potentiel créatif et la rend partie active de son processus thérapeutique, favorisant son autonomie.

- stimule la libération d’endorphines, qui influencent l’humeur et la relaxation.

- favorise la flexibilité, la force et la résistance physique, ce qui à son tour stimule la résilience.

- permet d’accéder à certains traumatismes difficilement verbalisables.

- développe la conscience corporelle et permet de ré-habiter son corps.

- augmente la confiance en soi.

- explore l’image de soi et les limites avec les autres.

 

Origines

Depuis toujours, l’être humain connait et utilise les vertus thérapeutiques de la danse, notamment lors de rituels tribals de passage, de sanation ou de célébration. Dans les années 40, aux USA, la danse moderne s’éloignera des objectifs esthétiques pour rechercher l’expression des émotions, et fera ses premiers pas dans des institutions dédiées à la santé mentale, avec des pionnières comme Marian Chace, Trudi Schoop ou Mary Whitehouse. Munies dans un premier temps de leur instinct, de leur connaissance du corps et du mouvement, elles se lancent dans une aventure humaine unique, qui finira par obtenir la reconnaissance scientifique, grâce aux actuelles études neuroscientifiques et psychocorporelles qui attestent de l'effet thérapeutique des disciplines qui utilisent le corps et l’expression créative non-verbale.

bottom of page